bandeau_haut

RUBRIQUES  

  • 00-AVANT PROPOS  

  • 01-LE CHIEN EN TURQUIE  

  • 02-LE CHIEN DE RUE  

  • 03-LES CHIENS DE RUE D'ISTANBUL  

  • 04-LE CHIEN DE TRAVAIL  

  • 05-LES « RACES » DE CHIENS EN TURQUIE  

  • 06-UN PEU D'HISTOIRE  

  • 07-LE CHIEN DANS L'HISTOIRE TURQUE  

  • 08-MISE AU POINT SUR LE NOM DU KANGAL  

  • 09-PREMIERS CONTACTS AVEC LES OCCIDENTAUX  

  • 10-LE KARABASH ET LE « BERGER D’ANATOLIE »  

  • 11-GESTION DU KARABASH EN TURQUIE  

  • 12-LE MALAKLI  

  • 13-LE COMBAT DE CHIEN ET LE KARABASH  

  • 14-SES ORIGINES  

  • 15-SA PERSONNALITE  

  • 16-CHOIX DU CHIOT KARABASH EN OCCIDENT  

  • 17-SON EDUCATION EN OCCIDENT  

  • 18-FLANQUER UNE RACLEE  

  • 19-PUNITION DU CHIEN  

  • 20-LA GESTION DE LA HIERARCHIEE  

  • 21-EDUCATION DU JEUNE KARABASH POUR LA PROTECTION DES TROUPEAUX  

  • 22-TRADITIONS ET PRATIQUES PASTORALE  

  • 23-SON AVENIR  

  • 24-SIGNES DISTINCTIFS DU KARABASH  

  • 25-VARIETE DE COULEUR DU PELAGE  

  • 26-SA MORPHOLOGIE, SON ADAPTATION  

  • 27-SON ESPERANCE DE VIE  

  • 28-SON ALIMENTATION TRADITIONNELLE  

  • 29-LA SELECTION DES CHIOTS EN TURQUIE  

  • 30-LA SELECTION DES CHIOTS REPRODUCTEURS EN TURQUIE  

  • 31-CHOISIR UN CHIOT PAR POINTAGE  

  • 32-LE KARABASH « FRANCAIS » PEUT-IL REMPLIR SA MISSION ORIGINELLE DE PROTECTION EN FRANCE ?  

  • 33-LE KARABASH ET LES INSTANCES CYNOPHILES  

  • 34-KARABASH, RACE ENDEMIQUE DE L’ANATOLIE ?  

  • 35-KARABASH, ORIGINAIRE D EUROPE  

  • 36-KARABASH, ORIGINAIRE DE MESOPOTAMIE  

  • 37-LE DOGUE DU TIBET EST IL L’ANCETRE DE TOUS LES CHIENS DE PROTECTION DE TROUPEAUX ?  

  • 38-RECENTES ETUDES GENETIQUES  

  • 39-UN MOT SUR LE PATOU  

  • 40-CONTRIBUTIONS DE NOS AMIS ELEVEURS OCCIDENTAUX  

  • CONCLUSION  

  • ACCUEIL

    FORUM

    LIENS

    NAISSANCES

    Sarayönü, KONYA

    30-LA SELECTION DES CHIOTS REPRODUCTEURS EN TURQUIE

    Page précédente Page suivante

    Janv 2010

    Eskipazar, Karabük

    Nous vous donnons quelques éléments de sélection comme cela se pratique en Turquie.

     

    1- Il faut tout d’abord observer si le chiot est doté des caractéristiques principales de la race, alors que les caractéristiques secondaires sont d’une importance moindre. Lorsque l’on observe chez un chiot une constitution qui ressemble à celle d’une lionne, un masque noir, les oreilles collées au crâne et une queue avec une boucle sur la croupe, il serait

     

    Akdağmadeni, Yozgat

    dommage de l’écarter de la sélection sous prétexte qu’il n’a pas de pieds palmés. Si deux chiots sont conformes aux quatre caractéristiques principales de la « race », dans ce cas, c’est le chiot avec pieds palmés qui sera retenu.

     

    Vue de tous les angles, il doit avoir un squelette solidement bâti, une tête bien dressée, bien proportionnée par rapport au corps, des pattes épaisses, des pieds larges et une belle posture qui ne laisse pas indifférent.

     

     

     

    Çatalçesme Köyü, Ankara

    Son pelage doit être brillant, vif et régulier ; il ne doit pas être feutré ou dressé. La peau doit retrouver sa forme initiale après avoir tiré dessus. Les oreilles doivent être chaudes et souples et doivent regagner leur forme initiale quand on les relâche.

     

    2- Le chiot doit être vif et curieux.

     

    3- Lorsqu’on lui donne à manger, le chiot doit se lancer avec passion, écarter les autres chiots et manger avec grand appétit(1).

     

    Karakeçili, Kırıkkale.

    4- Le test de courage est très important : on retourne le petit sur le dos et on essaie de l’exciter en touchant le ventre, la poitrine et la gorge. Si le chiot ne réagit pas et reste muet, c’est mauvais signe; s’il se met à couiner c’est encore plus grave. Si, au contraire il résiste et essaie de se sauver, c’est bon signe.(1)

     

    Turkménistan

    Il ne doit pas couiner quand on le soulève par la peau de la nuque, s’il reste muet c’est bien, s’il gronde c’est mieux.(1)

     

    Quand on fait semblant de lui donner un coup, il ne doit pas reculer ni couiner, mais plutôt résister en grondant et en montrant les crocs.(1)

     

    En fait, chaque utilisateur de Karabash a sa façon de tester le courage du chiot qui lui convient le mieux…

     

    Tanière creusée par les chiens. Photo : Anne VOIRY

    Un proverbe turc dit : « chaque brave a sa manière de manger le yaourt ».

     

    Certains bergers enferment les chiots dans une pièce genre bergerie ou étable. Il font brusquement entrer à l’intérieur un animal comme une chèvre, un âne, une vache que les chiots n’ont jamais vu auparavant. Cet « intrus » peut être une personne inconnue des chiots se déguisant avec un drap autour de lui. Les chiots qui ont peur et qui fuient sont écartés de la sélection. Ceux qui, au contraire, ne reculent pas ou mieux, avancent en montrant les crocs sont sélectionnés.(1)

     

        (1) Attention, en France et en Europe, ces critères ne concerneront que les chiens destinés au travail ou à des maîtres avertis en matière de cynophilie. Il est évident que plus le caractère du chien est affirmé moins il est commode de le contenir. Nous devons sérieusement tempérer ces critères si nous souhaitons un Karabash non pas de travail mais de compagnie. Si nous devons éviter un seul défaut, c'est la peur. Un Karabash qui n’est pas peureux conviendra parfaitement au plus grand nombre et fera aussi un excellent gardien contre lequel personne n’osera faire face.

     

    Tanière creusée par les chiens.
    Photo : Anne VOIRY

     

     

    Plateau Anatolien. Photos : Anne VOIRY
    Plateau Anatolien. Photos : Anne VOIRY

    Plateau Anatolien.
    Photos : Anne VOIRY

    Terre aride, végétation maigre, c’est le tableau typique du haut plateau central. La poussière au loin indique la présence de troupeau. Ayrancı, Karaman

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Terre aride, végétation maigre,
    c’est le tableau typique du haut
    plateau central. La poussière
    au loin indique la présence
    de troupeau. Ayrancı, Karaman

     

     

     

     

     

     

     

     

    Page précédente Haut de page Page suivante

    Pour
    TRADUIRE
    les textes de notre site nous utilisons l'outil linguistique de google, cliquer sur l'image ci-dessous. D'autres moteurs de recherches proposent sans doute le même service.
    For
    TRANSLATING our website click on the following image

    google.fr/language_tools


    AVERTISSEMENT Celles et ceux qui n'arrivent pas à écrire sur le FORUM
    sont invités à utiliser le moteur de recherche MOZILLA FIREFOX
    à la place de Internet Explorer.
    D'après nos essais, c'est ainsi que les portes d'accès à notre forum convivial vous seront grandes ouvertes.
    Pour télécharger gratuitement MOZILLA FIREFOX
    cliquer sur l'image ci-dessous

    Mozilla Firefox


    Nous vous proposons une étude génétique sur l’identité distinct du Karabash rédigée en anglais.
    Pour télécharger ce document sous format pdf : cliquer ici


    Si le document ne s'ouvre pas télécharger gratuitement Adobe Reader en cliquant sur l'image ci-dessous :

    Adobe Reader

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    © DERBENT Anne-Marie 2006