bandeau_haut

RUBRIQUES  

  • 00-AVANT PROPOS  

  • 01-LE CHIEN EN TURQUIE  

  • 02-LE CHIEN DE RUE  

  • 03-LES CHIENS DE RUE D'ISTANBUL  

  • 04-LE CHIEN DE TRAVAIL  

  • 05-LES « RACES » DE CHIENS EN TURQUIE  

  • 06-UN PEU D'HISTOIRE  

  • 07-LE CHIEN DANS L'HISTOIRE TURQUE  

  • 08-MISE AU POINT SUR LE NOM DU KANGAL  

  • 09-PREMIERS CONTACTS AVEC LES OCCIDENTAUX  

  • 10-LE KARABASH ET LE « BERGER D’ANATOLIE »  

  • 11-GESTION DU KARABASH EN TURQUIE  

  • 12-LE MALAKLI  

  • 13-LE COMBAT DE CHIEN ET LE KARABASH  

  • 14-SES ORIGINES  

  • 15-SA PERSONNALITE  

  • 16-CHOIX DU CHIOT KARABASH EN OCCIDENT  

  • 17-SON EDUCATION EN OCCIDENT  

  • 18-FLANQUER UNE RACLEE  

  • 19-PUNITION DU CHIEN  

  • 20-LA GESTION DE LA HIERARCHIEE  

  • 21-EDUCATION DU JEUNE KARABASH POUR LA PROTECTION DES TROUPEAUX  

  • 22-TRADITIONS ET PRATIQUES PASTORALE  

  • 23-SON AVENIR  

  • 24-SIGNES DISTINCTIFS DU KARABASH  

  • 25-VARIETE DE COULEUR DU PELAGE  

  • 26-SA MORPHOLOGIE, SON ADAPTATION  

  • 27-SON ESPERANCE DE VIE  

  • 28-SON ALIMENTATION TRADITIONNELLE  

  • 29-LA SELECTION DES CHIOTS EN TURQUIE  

  • 30-LA SELECTION DES CHIOTS REPRODUCTEURS EN TURQUIE  

  • 31-CHOISIR UN CHIOT PAR POINTAGE  

  • 32-LE KARABASH « FRANCAIS » PEUT-IL REMPLIR SA MISSION ORIGINELLE DE PROTECTION EN FRANCE ?  

  • 33-LE KARABASH ET LES INSTANCES CYNOPHILES  

  • 34-KARABASH, RACE ENDEMIQUE DE L’ANATOLIE ?  

  • 35-KARABASH, ORIGINAIRE D EUROPE  

  • 36-KARABASH, ORIGINAIRE DE MESOPOTAMIE  

  • 37-LE DOGUE DU TIBET EST IL L’ANCETRE DE TOUS LES CHIENS DE PROTECTION DE TROUPEAUX ?  

  • 38-RECENTES ETUDES GENETIQUES  

  • 39-UN MOT SUR LE PATOU  

  • 40-CONTRIBUTIONS DE NOS AMIS ELEVEURS OCCIDENTAUX  

  • CONCLUSION  

  • ACCUEIL

    FORUM

    LIENS

    NAISSANCES

    Sarayönü, KONYA

    07-LE CHIEN DANS L’HISTOIRE TURQUE

    Page précédente Page suivante

    Janv 2010

    Doğan KARTAY

    Extraits des écrits de Doğan KARTAY. Il étudie les chiens de Turquie depuis plus de 50 ans. M. KARTAY est un des plus grands spécialistes en Turquie de l’histoire, de l’évolution et de la spécificité des chiens authentiques.

     

    Le chien était un totem chez les turcs de quelques tribus Oghouz, Kazakhs et Nogays avant l’islamisation qui a débuté au 8ième siècle. Le chien était aussi vénéré que le loup, le cheval, le cerf et l’aigle. Un des mois que comportait le calendrier turc composé de 12 noms d’animaux était le mois du chien. Une des tribus des Coumans (ou Koumans) s’appelait « İtoğlu » (fils de chien). Dans les inscriptions d’Orkhun (720 de notre ère) Bilge Khan, souverain des Göktürk dans son message adressé à son peuple écrit, « J’ai donné de la nourriture à ceux qui avaient faim, j’ai donné de quoi s’habiller à ceux qui en avaient besoin, j’ai donné de l’herbe aux chevaux et de la viande

    Doğan KARTAY est, à notre connaissance, le premier
    cynophile à avoir étudié l’origine et l’histoire des
    chiens de Turquie.

    aux chiens ». Il a ainsi souligné l’importance de la place du chien (et du cheval) dans la civilisation que menaient les nomades turcs dans les grandes steppes du Turkestan.

     

    L’Asie Centrale. (Wikipédia)

     

     

    Comme les mots en turc pour le tigre, la gazelle, le faucon, la buse et l’aigle, le mot chien « köpek » était un prénom pour les personnes avant (parfois même après) l’islamisation. Chez les Oghouz, « köpek » signifiait confiance, force et loyauté. Le mot en turc pour le berger « çoban » qui aussi veut dire « protecteur » était utilisé comme prénom ou comme titre chez les notables Oghouz. Cette tradition s’est perpétuée avec les Ottomans.

     

    Nord de l’Afghanistan.

    İt Barak Khan (« it » est un autre mot turc pour chien), khan des Oghouz au 11ième siècle

    Emir Çoban, gouverneur d’Anatolie au 14ième siècle

    Sadettin Köpek, vizir Seldjoukide au 13ième siècle

    Hüsamettin Çoban, commandant des forces armées Seldjoukides au 13ième siècle

     

    Nord ouest de l’Iran.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Çoban Alp, fils cadet d’Osman, 1ier sultan ottoman

    Köpekoğlu (fils de chien), insurgé turkmène contre les ottomans en 1400.

    Çoban Moustapha Pasha, commandant des forces de l’ouest de l’empire ottoman en 1523, sont quelques exemples de cette tradition.

    Kunduz, Nord de l’Afghanistan. Photo : Semih GEÇGİL

     

    Une autre tradition est l’utilisation du mot bélier « koç ». Les adolescents et les jeunes hommes sont appelés « koç », signe de reconnaissance et de sympathie. Les soldats sont appelés « koçyiğit »,  un mot composé qui signifie brave, vaillant.

    Le chien de protection, le mouton et le berger sont tellement associés dans la mémoire collective des turcs de l’Asie Centrale qu’il existait des tribus dont les noms évoquaient cet attachement si profond de ces peuples à leurs racines. Une partie de ces tribus ont même fondé des états.

    Sarayönü, Konya

    Akkoyunlular (du mouton blanc) 1340-1514, nord-est de l’Anatolie et Azerbaïdjan.

     

    Karakoyunlular (du mouton noir) 1365-1469 sud-est de l’Anatolie jusqu’à Mossoul.

    Karamanogullari (une variété de mouton) 1250-1487 région de Konya

    Karakeçililer ( de la chèvre noire) tribu qui a fait la grande migration

    Sarikeçililer (de la chèvre jaune) tribu qui a fait la grande migration

    Kahramanmaraş

    Akkeçililer (de la chèvre blanche) tribu qui a fait la grande migration

    Tekeli (du bouc) principauté dans la région d’Antalya aux 14ième et 15ième siècles

    Koçlu (du bélier) nom d’innombrables villages et de lieux

    Çobanoğulları (fils de berger) Principauté dans la région de Kastamonu au 13ième Siècle

     

    Cette liste est loin d’être exhaustive.

     

    Şekeroba Köyü, Türkoğlu, Kahramanmaraş

    Ces quelques éléments suffisent à donner une idée de la place prépondérante qu’occupaient le chien, le mouton, le berger (et le cheval qui, à lui tout seul, peut être un autre sujet d’étude) dans la vie culturelle, économique et politique de ces populations.

     

     

     

     

    Il est rare de trouver un autre animal qui, depuis toujours, soit autant impliqué dans la destinée des hommes avec lesquels il partage son existence.

    Karaman
    Yığıntepe, Ağrı

     

     

     

     

     

     

     

     

    Page précédente Haut de page Page suivante

    Pour
    TRADUIRE
    les textes de notre site nous utilisons l'outil linguistique de google, cliquer sur l'image ci-dessous. D'autres moteurs de recherches proposent sans doute le même service.
    For
    TRANSLATING our website click on the following image

    google.fr/language_tools


    AVERTISSEMENT Celles et ceux qui n'arrivent pas à écrire sur le FORUM
    sont invités à utiliser le moteur de recherche MOZILLA FIREFOX
    à la place de Internet Explorer.
    D'après nos essais, c'est ainsi que les portes d'accès à notre forum convivial vous seront grandes ouvertes.
    Pour télécharger gratuitement MOZILLA FIREFOX
    cliquer sur l'image ci-dessous

    Mozilla Firefox


    Nous vous proposons une étude génétique sur l’identité distinct du Karabash rédigée en anglais.
    Pour télécharger ce document sous format pdf : cliquer ici


    Si le document ne s'ouvre pas télécharger gratuitement Adobe Reader en cliquant sur l'image ci-dessous :

    Adobe Reader

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    © DERBENT Anne-Marie 2006