bandeau_haut

RUBRIQUES  

  • 00-AVANT PROPOS  

  • 01-LE CHIEN EN TURQUIE  

  • 02-LE CHIEN DE RUE  

  • 03-LES CHIENS DE RUE D'ISTANBUL  

  • 04-LE CHIEN DE TRAVAIL  

  • 05-LES « RACES » DE CHIENS EN TURQUIE  

  • 06-UN PEU D'HISTOIRE  

  • 07-LE CHIEN DANS L'HISTOIRE TURQUE  

  • 08-MISE AU POINT SUR LE NOM DU KANGAL  

  • 09-PREMIERS CONTACTS AVEC LES OCCIDENTAUX  

  • 10-LE KARABASH ET LE « BERGER D’ANATOLIE »  

  • 11-GESTION DU KARABASH EN TURQUIE  

  • 12-LE MALAKLI  

  • 13-LE COMBAT DE CHIEN ET LE KARABASH  

  • 14-SES ORIGINES  

  • 15-SA PERSONNALITE  

  • 16-CHOIX DU CHIOT KARABASH EN OCCIDENT  

  • 17-SON EDUCATION EN OCCIDENT  

  • 18-FLANQUER UNE RACLEE  

  • 19-PUNITION DU CHIEN  

  • 20-LA GESTION DE LA HIERARCHIEE  

  • 21-EDUCATION DU JEUNE KARABASH POUR LA PROTECTION DES TROUPEAUX  

  • 22-TRADITIONS ET PRATIQUES PASTORALE  

  • 23-SON AVENIR  

  • 24-SIGNES DISTINCTIFS DU KARABASH  

  • 25-VARIETE DE COULEUR DU PELAGE  

  • 26-SA MORPHOLOGIE, SON ADAPTATION  

  • 27-SON ESPERANCE DE VIE  

  • 28-SON ALIMENTATION TRADITIONNELLE  

  • 29-LA SELECTION DES CHIOTS EN TURQUIE  

  • 30-LA SELECTION DES CHIOTS REPRODUCTEURS EN TURQUIE  

  • 31-CHOISIR UN CHIOT PAR POINTAGE  

  • 32-LE KARABASH « FRANCAIS » PEUT-IL REMPLIR SA MISSION ORIGINELLE DE PROTECTION EN FRANCE ?  

  • 33-LE KARABASH ET LES INSTANCES CYNOPHILES  

  • 34-KARABASH, RACE ENDEMIQUE DE L’ANATOLIE ?  

  • 35-KARABASH, ORIGINAIRE D EUROPE  

  • 36-KARABASH, ORIGINAIRE DE MESOPOTAMIE  

  • 37-LE DOGUE DU TIBET EST IL L’ANCETRE DE TOUS LES CHIENS DE PROTECTION DE TROUPEAUX ?  

  • 38-RECENTES ETUDES GENETIQUES  

  • 39-UN MOT SUR LE PATOU  

  • 40-CONTRIBUTIONS DE NOS AMIS ELEVEURS OCCIDENTAUX  

  • CONCLUSION  

  • ACCUEIL

    FORUM

    LIENS

    NAISSANCES

    Sarayönü, KONYA

    06-UN PEU D’HISTOIRE

    Page précédente Page suivante

    Janv 2010

    L’Asie Centrale à géomètrie variable ! (Wikipédia)

    Le pays d’origine des turcs est le Turkestan (Asie Centrale). Les populations des pays comme la Turquie, l’Azerbaïdjan, le Turkménistan, l’Ouzbékistan, le Kazakhstan et le Kirghizistan appartiennent au rameau turc de la famille ethnolinguistique altaïque. Il faut y ajouter le Turkestan oriental qui aujourd’hui est une république « autonome » au sein de la République Populaire de Chine. Sur leurs territoires d’origine constitués d’immense steppes, délimités par l’Ural et le lac Balkhach au nord, l’Altaï à l’est, l’Hindu Kush au sud et la mer Caspienne à l’ouest, les turcs ont écrit l’histoire de l’une des premières communautés

    L’Asie Centrale à géomètrie variable ! (Wikipédia)

    pastorales connues dont l’activité principale, pour ne pas dire unique, était l’élevage ovin. Ces nomades turcs, appartenant essentiellement aux tribus oghouz,

    La plus ancienne photo de chien de troupeaux

    passaient leur vie sur ces vastes steppes à la recherche de pâturages verts. Les fêtes, les guerres, la vie sociale, le quotidien tournaient autour de l’élevage. A partir du 10ième  siècle, à la suite d’une assez longue période de sécheresse, les pâturages existants n’étaient plus en mesure de faire face à la démographie montante. A la même époque, la pression Mongole se faisait de plus en plus sentir sur ces tribus. Contraintes et forcées, elles commencent leur migrations vers l’ouest à la recherche de nouveaux pâturages. Pendant 250 ans, ces tribus ont marché vers l’ouest par vagues successives et se sont installées un peu partout

    La plus ancienne photo de chien de troupeaux que nous
    connaissons. Cette photo, prise en 1905 à Bolus Köyü,
    Tokat, est publiée dans le livre « Adım Agop
    memleketim Tokat » écrit par Agop Arslanyan.

    entre l’Asie Centrale et l’Anatolie. La défaite des byzantins en 1071 contre les Seljoukides, peuple turc de la branche oghouz, à Malazgirt à côté du lac Van a définitivement ouvert la porte de l’Anatolie à ces tribus. La migration vers l’ouest s’est donc poursuivie à plus grande échelle.

     

    Près d’Ashkhabad, Turkménistan
    Geyve, Kocaeli

     

    Ces migrations n’étaient pas uniquement de simples déplacements d’individus, il s’agissait, en fait, de la transplantation d’une culture, d’un mode de vie d’une région à une autre. Dans ces déplacements de masse vers l’Anatolie, ces tribus ont emmené trois éléments de leur culture sans lesquels ils ne pouvaient pas perpétuer le mode de vie qui leur était propre depuis toujours :

     

    Bala, Ankara

    - Le cheval

    - Le mouton

    - Le chien

     

    - Le cheval était leur outil de transport depuis toujours.

     

    - Le mouton était leur nourriture, son lait leur fromage, sa peau et sa laine leur habillement depuis toujours.

     

    Afşar, Bala, Ankara

    - Le chien était le protecteur du cheval, du mouton et des membres de la tribu depuis toujours.

     

    Afşar, Bala, Ankara

    L’Anatolie était une destination de prédilection car les steppes du haut plateau Anatolien ressemblaient aux grandes steppes de leur patrie d’origine en Asie Centrale. Les hommes, les chevaux et les chiens n’ont éprouvé aucune difficulté d’adaptation.

    Afşar, Bala, Ankara

    De toute façon, il est impensable de se lancer dans une telle aventure avec femmes et enfants, avec chevaux et milliers de moutons, sans chiens de protection contre les prédateurs et les brigands.

     

    - Puisqu’il n‘y a jamais eu de migrations de masse de l’ouest vers l’est,

     

    - Puisque aujourd’hui, les mêmes chiens de protection en Turquie se trouvent aussi en Asie Centrale, point de départ des tribus turques vers l’ouest,

     

    Altınyayla Sivas

    - Puisque ces chiens, en masse, n’ont pas fait tout seuls ce voyage de plusieurs milliers de kilomètres pour s’installer sur le vaste plateau Anatolien,

     

    il nous paraît évident que, tous les chiens de protection en Turquie sont issus de chiens qui ont fait ce grand voyage jusqu’au cœur de l’Anatolie avec les tribus auxquelles ils appartenaient.

     

     

     

    Kireçli Köyü, Kütahya
    AÇatalçeşme Köyü, Bala, Ankara

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Page précédente Haut de page Page suivante

    Pour
    TRADUIRE
    les textes de notre site nous utilisons l'outil linguistique de google, cliquer sur l'image ci-dessous. D'autres moteurs de recherches proposent sans doute le même service.
    For
    TRANSLATING our website click on the following image

    google.fr/language_tools


    AVERTISSEMENT Celles et ceux qui n'arrivent pas à écrire sur le FORUM
    sont invités à utiliser le moteur de recherche MOZILLA FIREFOX
    à la place de Internet Explorer.
    D'après nos essais, c'est ainsi que les portes d'accès à notre forum convivial vous seront grandes ouvertes.
    Pour télécharger gratuitement MOZILLA FIREFOX
    cliquer sur l'image ci-dessous

    Mozilla Firefox


    Nous vous proposons une étude génétique sur l’identité distinct du Karabash rédigée en anglais.
    Pour télécharger ce document sous format pdf : cliquer ici


    Si le document ne s'ouvre pas télécharger gratuitement Adobe Reader en cliquant sur l'image ci-dessous :

    Adobe Reader

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    © DERBENT Anne-Marie 2006