bandeau_haut

RUBRIQUES  

  • 00-AVANT PROPOS  

  • 01-LE CHIEN EN TURQUIE  

  • 02-LE CHIEN DE RUE  

  • 03-LES CHIENS DE RUE D'ISTANBUL  

  • 04-LE CHIEN DE TRAVAIL  

  • 05-LES « RACES » DE CHIENS EN TURQUIE  

  • 06-UN PEU D'HISTOIRE  

  • 07-LE CHIEN DANS L'HISTOIRE TURQUE  

  • 08-MISE AU POINT SUR LE NOM DU KANGAL  

  • 09-PREMIERS CONTACTS AVEC LES OCCIDENTAUX  

  • 10-LE KARABASH ET LE « BERGER D’ANATOLIE »  

  • 11-GESTION DU KARABASH EN TURQUIE  

  • 12-LE MALAKLI  

  • 13-LE COMBAT DE CHIEN ET LE KARABASH  

  • 14-SES ORIGINES  

  • 15-SA PERSONNALITE  

  • 16-CHOIX DU CHIOT KARABASH EN OCCIDENT  

  • 17-SON EDUCATION EN OCCIDENT  

  • 18-FLANQUER UNE RACLEE  

  • 19-PUNITION DU CHIEN  

  • 20-LA GESTION DE LA HIERARCHIEE  

  • 21-EDUCATION DU JEUNE KARABASH POUR LA PROTECTION DES TROUPEAUX  

  • 22-TRADITIONS ET PRATIQUES PASTORALE  

  • 23-SON AVENIR  

  • 24-SIGNES DISTINCTIFS DU KARABASH  

  • 25-VARIETE DE COULEUR DU PELAGE  

  • 26-SA MORPHOLOGIE, SON ADAPTATION  

  • 27-SON ESPERANCE DE VIE  

  • 28-SON ALIMENTATION TRADITIONNELLE  

  • 29-LA SELECTION DES CHIOTS EN TURQUIE  

  • 30-LA SELECTION DES CHIOTS REPRODUCTEURS EN TURQUIE  

  • 31-CHOISIR UN CHIOT PAR POINTAGE  

  • 32-LE KARABASH « FRANCAIS » PEUT-IL REMPLIR SA MISSION ORIGINELLE DE PROTECTION EN FRANCE ?  

  • 33-LE KARABASH ET LES INSTANCES CYNOPHILES  

  • 34-KARABASH, RACE ENDEMIQUE DE L’ANATOLIE ?  

  • 35-KARABASH, ORIGINAIRE D EUROPE  

  • 36-KARABASH, ORIGINAIRE DE MESOPOTAMIE  

  • 37-LE DOGUE DU TIBET EST IL L’ANCETRE DE TOUS LES CHIENS DE PROTECTION DE TROUPEAUX ?  

  • 38-RECENTES ETUDES GENETIQUES  

  • 39-UN MOT SUR LE PATOU  

  • 40-CONTRIBUTIONS DE NOS AMIS ELEVEURS OCCIDENTAUX  

  • CONCLUSION  

  • ACCUEIL

    FORUM

    LIENS

    NAISSANCES

    Sarayönü, KONYA

    03-LES CHIENS DE RUE D’ISTANBUL

    Page précédente Page suivante

    Janv 2010

    Carte postale d’une rue d’Istanbul en 1874.

     

    Les chiens de rue d’Istanbul ont une histoire. L’abondance des cartes postales de l’époque avec des images de chiens nous confirme que jusqu’à la fin du 19ième  siècle, les chiens font partie du décor des rues d’Istanbul.

    Ironie du sort, les premiers graves ennuis de ces braves toutous commencent avec les premiers pas vers l’occidentalisation. Les milieux pro-occidentaux dénoncent cet « excès d’amour » et traitent de « réactionnaires » ceux qui défendent les chiens pour des raisons religieuses ou affectives.

     

    Le premier incident commence sous le règne du sultan Mahmut II (1808-1839). Un touriste anglais, essayant de fuir une attaque de chiens dans les rues d’Istanbul tombe d’un mur et se tue. Immédiatement, le gouvernement de sa gracieuse majesté donne un ultimatum au gouvernement ottoman. Le sultan ordonne la capture et la « déportation » des chiens errants à l’île Hayırsız dans la mer Marmara. L’opération commence mais devant l’ampleur de l’opposition des Istanbuliotes, le sultan recule.

     

    La Revue « L’illustration » du 16 Juillet 1910.

    En Juillet 1910, sur décision officielle, les chiens errants d’Istanbul sont déportés et abandonnés en masse sur l’île Hayırsız au large de la ville. La Revue « L’illustration » du 16 Juillet 1910.

     

    Le deuxième incident date de 1865 sous le règne du sultan Abdulaziz. L’opération de capture et de « déportation » vers l’île Hayırsız (île sans bienfaits !  en turc) commence et se poursuit bon train. Au même moment, un incendie gigantesque ravage plusieurs quartiers d’Istanbul. Les Istanbuliotes ne tardent pas à trouver la cause de cette catastrophe.  C’était d’abord une punition de Dieu pour le triste sort réservé aux chiens d’Istanbul. Plus terre à terre, ils savaient aussi que si les chiens avaient été là, l’ampleur de la catastrophe aurait été beaucoup moins dramatique parce que les chiens, avec leurs aboiements, auraient averti et réveillé les habitants à temps. La réaction des Istanbuliotes est à la mesure de l’ampleur de l’incendie. Les bateaux retournent à l’île et ramènent les chiens « à la maison ».

     

    La Revue « L’UNIVERS ILLUSTRE » du 12 Juin 1858.

     

    Le sultan Abdulhamit II (1876-1908) laisse vivre les chiens en paix. Il ne s’occupe pas des chiens mais s’occupe de la rage. Il envoie des techniciens à l’Institut Pasteur, fait un don conséquent à ce même institut. Il est à l’origine de la fondation de l’Institut contre la rage à Istanbul. A la même période, l’étude de Mavroyani Pasha sur les chiens d’Istanbul est publiée.

     

    La revue « L’UNIVERS ILLUSTRE » du 1 Mars 1860.

    Comptez le nombre de chiens de rue près de Sainte Sophie à Istanbul. La revue « L’UNIVERS ILLUSTRE » du 1 Mars 1860.

     

    La plus grande opération d’élimination de la population canine débute en 1910. Les chiens errants sont capturés manu militari et réunis à Tophane, un quartier d’Istanbul, pour un aller simple à la destination de nouveau de… l’île Hayırsız. Poussés par la famine une partie essaie de traverser la mer pour regagner le continent, quelques uns réussissent, la plupart se noient. Ce drame fait le sujet d’un article dans « Le Journal » sous la plume du dessinateur français Sem. La revue turque « Servet-i Fünun » publie l’événement avec des photos. Les défenseurs des chiens débarquent tous les jours sur l’île avec des vivres. Ils embauchent deux personnes pour assurer l’approvisionnement des « insulaires ».

     

    La revue « L’ILLUSTRATION » du 21 Déc 1912.

    Une scène pendant la guerre des Balkans à quelques kilomètres à l’ouest d’Istanbul. La revue
    « L’ILLUSTRATION » du 21 Déc 1912.

     

    La république, fondée en 1923, n’était pas plus tendre avec les chiens errants. Les hommes politiques ont toujours eu d’autres priorités. Le problème aujourd’hui est loin d’être réglé. Il est urgent de trouver une solution définitive pour le chien et digne pour l’homme.

     

    Refuge de Bahçeşehir, Istanbul

    Un refuge à Istanbul. Ce genre d’images, sûrement pas parmi les plus dures, pour combien de temps encore. Refuge de Bahçeşehir, Istanbul

     

     

    Page précédente Haut de page Page suivante

    Pour
    TRADUIRE
    les textes de notre site nous utilisons l'outil linguistique de google, cliquer sur l'image ci-dessous. D'autres moteurs de recherches proposent sans doute le même service.
    For
    TRANSLATING our website click on the following image

    google.fr/language_tools


    AVERTISSEMENT Celles et ceux qui n'arrivent pas à écrire sur le FORUM
    sont invités à utiliser le moteur de recherche MOZILLA FIREFOX
    à la place de Internet Explorer.
    D'après nos essais, c'est ainsi que les portes d'accès à notre forum convivial vous seront grandes ouvertes.
    Pour télécharger gratuitement MOZILLA FIREFOX
    cliquer sur l'image ci-dessous

    Mozilla Firefox


    Nous vous proposons une étude génétique sur l’identité distinct du Karabash rédigée en anglais.
    Pour télécharger ce document sous format pdf : cliquer ici


    Si le document ne s'ouvre pas télécharger gratuitement Adobe Reader en cliquant sur l'image ci-dessous :

    Adobe Reader

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    © DERBENT Anne-Marie 2006