bandeau_haut

RUBRIQUES  

  • 00-AVANT PROPOS  

  • 01-LE CHIEN EN TURQUIE  

  • 02-LE CHIEN DE RUE  

  • 03-LES CHIENS DE RUE D'ISTANBUL  

  • 04-LE CHIEN DE TRAVAIL  

  • 05-LES « RACES » DE CHIENS EN TURQUIE  

  • 06-UN PEU D'HISTOIRE  

  • 07-LE CHIEN DANS L'HISTOIRE TURQUE  

  • 08-MISE AU POINT SUR LE NOM DU KANGAL  

  • 09-PREMIERS CONTACTS AVEC LES OCCIDENTAUX  

  • 10-LE KARABASH ET LE « BERGER D’ANATOLIE »  

  • 11-GESTION DU KARABASH EN TURQUIE  

  • 12-LE MALAKLI  

  • 13-LE COMBAT DE CHIEN ET LE KARABASH  

  • 14-SES ORIGINES  

  • 15-SA PERSONNALITE  

  • 16-CHOIX DU CHIOT KARABASH EN OCCIDENT  

  • 17-SON EDUCATION EN OCCIDENT  

  • 18-FLANQUER UNE RACLEE  

  • 19-PUNITION DU CHIEN  

  • 20-LA GESTION DE LA HIERARCHIEE  

  • 21-EDUCATION DU JEUNE KARABASH POUR LA PROTECTION DES TROUPEAUX  

  • 22-TRADITIONS ET PRATIQUES PASTORALE  

  • 23-SON AVENIR  

  • 24-SIGNES DISTINCTIFS DU KARABASH  

  • 25-VARIETE DE COULEUR DU PELAGE  

  • 26-SA MORPHOLOGIE, SON ADAPTATION  

  • 27-SON ESPERANCE DE VIE  

  • 28-SON ALIMENTATION TRADITIONNELLE  

  • 29-LA SELECTION DES CHIOTS EN TURQUIE  

  • 30-LA SELECTION DES CHIOTS REPRODUCTEURS EN TURQUIE  

  • 31-CHOISIR UN CHIOT PAR POINTAGE  

  • 32-LE KARABASH « FRANCAIS » PEUT-IL REMPLIR SA MISSION ORIGINELLE DE PROTECTION EN FRANCE ?  

  • 33-LE KARABASH ET LES INSTANCES CYNOPHILES  

  • 34-KARABASH, RACE ENDEMIQUE DE L’ANATOLIE ?  

  • 35-KARABASH, ORIGINAIRE D EUROPE  

  • 36-KARABASH, ORIGINAIRE DE MESOPOTAMIE  

  • 37-LE DOGUE DU TIBET EST IL L’ANCETRE DE TOUS LES CHIENS DE PROTECTION DE TROUPEAUX ?  

  • 38-RECENTES ETUDES GENETIQUES  

  • 39-UN MOT SUR LE PATOU  

  • 40-CONTRIBUTIONS DE NOS AMIS ELEVEURS OCCIDENTAUX  

  • CONCLUSION  

  • ACCUEIL

    FORUM

    LIENS

    NAISSANCES

    Sarayönü, KONYA

    01-LE CHIEN EN TURQUIE

    Page précédente Page suivante

    Janv 2010

    Zile, Tokat.

    Les rapports entre l’homme et le chien en Turquie ne sont pas ceux que nous connaissons en Occident. Contrairement aux chats et aux oiseaux, les chiens en Turquie ne sont que très rarement des animaux de compagnie et ne sont que rarement admis à entrer dans la maison.

     

     

     

     

    Manyas. Photo : Muhammet KARAKOYUN.

    Pour des raisons socioculturelles et pour des raisons religieuses plus ou moins bien (ou mal) comprises, le chien n’a jamais connu la place que nous lui accordons en Europe. Il faut aussi noter que, depuis les années 1980-1990, à la suite de l’adoption d’un mode de vie de plus en plus tourné vers l’ouest et à la suite de l’évolution rapide des mœurs, le nombre de chiens de compagnie appartenant à toutes les races que nous connaissons en Europe augmente, particulièrement dans les villes, à tel point que l’industrie alimentaire pour chiens et chats a fait un progrès considérable ces dernières années.

     

    Aşağı Karagöz Köyü, Pınarbaşı, Kayseri.

     

    Le peu d’engouement des turcs pour le chien n’est pas que d’origine culturelle. Contrairement aux habitations occidentales,

    le sol de la plupart des maisons turques est couvert de tapis presque intégralement. Un tapis est déjà délicat à entretenir, avec un chien cela devient impossible. Si nous ajoutons à cela qu’une partie des chiens ne sont ni vaccinés, ni vermifugés, ni traités contre les parasites externes, il est évident que dans ces conditions, la présence d’un chien à la maison pose un grave problème sanitaire pour les personnes et en particulier pour les enfants qui y vivent.

     

    Türkoğlu, Kahramanmaraş

    Bien entendu, nous évoquons ici le cas de chiens de compagnie. Il en va de soit que le chien de protection, quant à lui, ne doit jamais entrer à la maison si nous tenons à le garder comme chien de travail. Sa place est parmi les moutons et les autres animaux à protéger. Selon la saison, il est soit aux pâturages, soit près de la bergerie. Où qu’il soit, il est presque toujours avec le troupeau. Ce contact ombilical ne doit jamais être rompu si nous comptons assurer une efficacité optimale de la protection. La présence du troupeau et le contact « professionnel » avec l’homme font le reste.

     

    Photo: Nicholay ATANASSOV

    Nous avons peut-être l’air de nous contredire mais les « exceptions » à ces règles seront non seulement tolérées mais encouragées afin d’offrir les conditions favorables à une socialisation suffisante, indispensable dans les rapports entre l’homme et le chien. Ces « dérapages » n’empêchent pas le Karabash de travailler comme il se doit si le bon dosage de ce processus est de rigueur.

     



    Page précédente Haut de page Page suivante

    Pour
    TRADUIRE
    les textes de notre site nous utilisons l'outil linguistique de google, cliquer sur l'image ci-dessous. D'autres moteurs de recherches proposent sans doute le même service.
    For
    TRANSLATING our website click on the following image

    google.fr/language_tools


    AVERTISSEMENT Celles et ceux qui n'arrivent pas à écrire sur le FORUM
    sont invités à utiliser le moteur de recherche MOZILLA FIREFOX
    à la place de Internet Explorer.
    D'après nos essais, c'est ainsi que les portes d'accès à notre forum convivial vous seront grandes ouvertes.
    Pour télécharger gratuitement MOZILLA FIREFOX
    cliquer sur l'image ci-dessous

    Mozilla Firefox


    Nous vous proposons une étude génétique sur l’identité distinct du Karabash rédigée en anglais.
    Pour télécharger ce document sous format pdf : cliquer ici


    Si le document ne s'ouvre pas télécharger gratuitement Adobe Reader en cliquant sur l'image ci-dessous :

    Adobe Reader

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    Photo Karabash

    © DERBENT Anne-Marie 2006